Les Fiches de la Réussite

unnamed

Depuis 2012, les socialistes et la gauche agissent pour redresser notre pays, renforcer les protections et ouvrir de nouveaux droits. Les réformes engagées portent aujourd’hui leurs fruits.

Assurer l’égalité    des territoires  dans les zones rurales

Le diagnostic

Entre 2002 et 2012, de nombreux territoires ont vu s’installer une nouvelle fracture territoriale. Face aux mutations économiques, les gouvernements de droite n’ont pas su faire preuve du soutien nécessaire. La baisse des dotations et la fermeture de services publics ont empêché un grand nombre d’habitants d’accéder à des services de qualité. Se soigner, se déplacer, se loger, travailler, se connecter : ces activités étaient devenues beaucoup plus difficiles.

Le sens de notre action

Les socialistes croient en l’avenir des territoires ruraux, de leurs habitants et de leurs entreprises, comme ils croient en l’avenir de tous les territoires. C’est l’égalité des territoires, que nous travaillons à faire progresser.

Quelle concertation ?

Elle est permanente avec les élus locaux. Des Assises des territoires ruraux ont été organisées durant l’automne 2014.

Trois comités interministériels aux ruralités ont permis l’annonce de nombreuses mesures pour les territoires :

? 46 mesures au Comité interministériel aux ruralités du 13 mars 2015.

? 21 nouvelles mesures au Comité interministériel aux ruralités du 14 septembre 2015 àVesoul.

? 37 nouvelles mesures au Comité interministériel aux ruralités du 20 mai 2016 à Privas.

Qui est concerné ?

Les habitants des territoires ruraux, éloignés des grandes villes, des services hospitaliers, des noeuds de transports, des lieux de création de richesse.

Quels objectifs ?

Permettre à chaque citoyen, quel que soit son lieu d’habitation, d’avoir accès à un certain nombre de services qui lui permettent de vivre, de s’installer, de travailler.

?? Assurer une présence de l’État sur l’ensemble du territoire selon un maillage serré, qui bénéficie aux économies locales.

?? Développer Les territoires aujourd’hui abandonnés car dépourvus de services.

ÉLÉMENTS clés

Un milliard d’euros pour soutenir l’investissement dans les territoires dont 300 millions d’euros dédiés au soutien de projets en faveur de la revitalisation des bourgs-centres.

?? 50 millions d’euros seront investis pour développer les usages du numérique dans les écoles rurales.

?? 798 maisons de santé pluriprofessionnelles en activité contre 174 en 2012. 600 nouvelles d’ici 2018.

?? 2 550 contrats pour favoriser l’installation de jeunes médecins.

?? 1 000 postes de facteurs-guichetiers.

?? Un plan de résorption des zones blanches de téléphonie mobile dans les centres-bourgs, achevé en 2017.

?? Un contrat de ruralité de 6 ans signé avec les intercommunalités ou les pôles d’équilibre territoriaux et ruraux

Date d’entrée en vigueur

Tout au long de l’année 2015, 2016, 2017

Quels résultats ?

1 750 contrats d’engagement de service public

programmés ont été signés pour l’installation de jeunes praticiens dans les territoires fragiles.

les 1 000 maisons de services au public

annoncées seront ouvertes d’ici fin 2016. 3 300 centres-bourgs seront couverts en 2G

d’ici fin 2016, et 3 600 en 3G en 2017

SUD GIRONDE

+ d'infos
  • Catégories

  • Archives de B2S2